Les chiffres du e-commerce en 2020

L’évolution des habitudes de consommation fait que le e-commerce est en constante évolution depuis plusieurs années. Avec l’arrivée du Covid-19 et les mesures sanitaires associées, les ventes en ligne explosent et atteignent alors des records en 2020.
Retour sur une année qui a fait bondir le marché du e-commerce en France.

La FEVAD (fédération française de vente à distance) publie chaque année les chiffres clés du e-commerce sur son site internet. C’est un véritable panorama de la situation du e-commerce en France, une mine d’informations. L’édition 2020 ne déroge pas à la règle et fait ressortir plusieurs faits marquants.

Les chiffres clés 2020 en bref: 

  • Le secteur du e-commerce (produits et services) a atteint 112 milliards d’euros en 2020, en hausse de 8,5% sur un an.
  • Une situation contrastée entre ventes de biens et de services : La hausse des ventes de produits sur internet est estimée à +32% tandis que les services sont en baisse de 10% (pour les acteurs du voyage-tourisme, le bilan 2020 est actuellement de -47% par rapport à 2019).
  • Le e-commerce ne représentait que 9,8% du commerce de détail en 2019, il en représente aujourd’hui 13,4%.
  • Le secteur compte 17 400 sites supplémentaires par rapport à l’an dernier.
  • 1,8 milliard de transactions, soit une hausse annuelle de 5,8%.
  • Le panier moyen d’un e-acheteur s’élève à 61 euros en 2020 (vs 59 euros en 2019)

Le e-commerce, un amortisseur économique

Crise sanitaire oblige, de nombreuses enseignes et commerces ont dû fermer temporairement leurs portes le temps des confinements du printemps et de l’automne 2020. La vente en ligne leur a alors permis de conserver une partie de leur activité.

  • Les ventes en ligne des enseignes magasins confirment leur progression : +53% sur l’année avec des pics à +100% pendant les deux confinements (accélération des livraisons à domicile, du click & collect et du drive).
  • La hausse du e-commerce touche également les ventes en ligne réalisées par les places de marché qui ont pu fournir un débouché pour de nombreuses TPE/PME et limiter le recul de leurs ventes.

L’essor de la vente sur les places de marché (marketplace)

En moyenne sur l’année 2020, les places de marché ont progressé de +27% soit deux fois plus vite qu’en 2019. De nombreuses places de marché (marketplaces) ont vu le jour, dont certaines spécifiquement ouvertes aux petits commerces et petites entreprises. Sous la forme d’abonnements mensuels à bas prix, vous pouvez proposer vos produits à la vente en ligne. C’est notamment le cas d’EXIG, qui a créé la marketplace jesoutiensmescommerces.fr en mars 2020, pour soutenir les commerces de proximité alors fermés administrativement.

L’avantage principal d’une marketplace pour le commerçant, c’est le coût. Une marketplace présente les mêmes avantages et les mêmes possibilités qu’un site e-commerce propre à l’entreprise, avec un investissement bien moins élevé. D’autres avantages sont également à considérer lorsque vous songez à vendre en ligne depuis une marketplace, comme le référencement (SEO) par exemple. Le référencement d’une boutique sur une marketplace est généralement plus élaboré que le référencement d’un site internet “seul”. Ainsi, le commerçant profite de la visibilité de la marketplace et des autres commerces qui y sont présents.

C’est un bon compromis pour qui voudrait se lancer dans la vente en ligne, sans prendre de risques ni perdre de l’argent !